Géo-localisation par Compteur.fr website statistics - Chargement Carte ...

mardi 14 novembre 2017

UPR : l'élection du nouveau Bureau national a été reportée à cause d'une grave irrégularité sous la responsabilité de François Asselineau

web stats


François Asselineau
Président fondateur de l'Upr


 François Asselineau
Président fondateur de l'Upr


 
François Asselineau
Président fondateur de l'Upr 
précédé par son dauphin 
Thibaud Lonjon

François Asselineau 
 " opération passe partout " 



Au congrès du 03 mai 2014, un Bureau national composé de 19 personnes a été élu pour une période de 3 années, période qui a donc expirée le 04 mai 2017.

Depuis le 04 mai 2017, l'UPR n'a plus d'organe de direction et de représentation, sous la responsabilité de François Asselineau,  qui a oublié d'organiser en temps utile un congrès,  pour procéder à l'élection d'un nouveau Bureau national.

Tous ce qui a été fait depuis le 04 mai 2017 est donc illégal et sera annulé par la justice.

Une demande de désignation d'un administrateur Ad Hoc sera présentée prochainement devant la justice. 

Des membres de l'UPR demandent la désignation de Thibaud Lonjon en qualité d'administrateur Ad Hoc de l'UPR. 


DERNIÈRES   NOUVELLES


François Asselineau a proposé une consultation électorale pour valider les nouveaux statuts.

Cette consultation électorale est truquée et sera annulée sur décision de justice.

En effet, les modifications des statuts doivent être proposées par le Bureau national, dont les fonctions ont expirées depuis le 03 mai 2017 en fonction des statuts en vigueur.

Pour voir les statuts en vigueur : CLIQUEZ ICI

Pour tromper les membres de l'UPR, François ASSELINEAU a publié le 10 novembre 2017 un article pour indiquer des propositions visant à modifier les statuts.

Le texte en noir est censé correspondre aux statuts en vigueurs.

Le texte en rouge correspond aux modifications proposées.

La difficulté tient dans le fait que le texte en noir  ne correspond pas aux statuts en vigueur.

L'article 10.3 des statuts en vigueur indique que le Congrès se réuni une fois tous les 3 ans, pour élire : le Président et les membres du Bureau national.

Or, sur le texte de couleur noir figurant sur l'article publié le 10 novembre 2017, l'article 10.3 est devenu l'article 11.3 et le texte a été modifié de la manière suivante :

" Le Congrès de l'Union Populaire Républicaine se réuni dans le courant de la troisième année calendaire suivant le précédent Congrès "

Ce texte figure en noir, n'est pas dans les statuts en vigueur, il s'agit donc d'une très grave falsification, qui en dit long sur les méthodes en vigueur au niveau de la direction de l'UPR.

La ou les personnes responsables de cette falsification feront l'objet de poursuites pénales.

Pour voir l'article proposant des modifications : CLIQUEZ ICI

Il s'agit d'une " combine " intolérable qui démontre une très grave fraude électorale.
+     +     +     +    

Une demande de désignation d'un administrateur Ad Hoc sera présentée prochainement devant la justice. 




L'élection du nouveau bureau national prévue pour le 19 novembre 2017 a été reportée à plus tard à cause d'une très grave irrégularité organisée par François Asselineau.

François Asselineau avait copieusement " débiné " le Dalaï Lama, dans une vidéo, qui lui aurait rendu la monnaie de sa pièce de 1 Franc, en organisant l'opération " passe partout ", qui pourrait à terme l'obliger à la démission.






 Des mauvaises langues soutiennent que
le Dalaï Lama aurait organisé
l'opération " passe partout "
qui déstabilise François Asselineau 

A l'heure actuelle, rien n'est prouvé

Des informations plus complètes seront délivrées sous peu sur les tenants et les aboutissants de l'opération " passe partout ", qui déstabilise François Asselineau et qui l'a obligé à reporter l'élection.


+     +     +     + 

L'UPR et son fondateur risque de traverser une crise à cause de l'élection prévue le 19 novembre 2017.

La date limite pour le dépôt des listes en vu de l'élection d'un nouveau Bureau national pour diriger l'UPR dans les trois prochaines années avait été fixé au 04 novembre 2017.

La difficulté tient dans le fait que François ASSELINEAU a présenté une liste comprenant 29 titulaires et 29 suppléants, alors que les status en vigueur au 04 novembre 2017, prévoient que le Bureau national est composé de 19 personnes.

Il s'agit d'une situation rocambolesque qui n'est pas conforme aux statuts.

En fait, François ASSELINEAU a présenté une liste comprenant 29 titulaires et 29 suppléants, sur le fondement des statuts qui seront peut être votés le 19 novembre prochain.

Cette situation n'est pas légale.

Un haut magistrat, spécialiste des questions électorales, consulté sur cette sombre affaire, a indiqué que dans ce cas de figure, les élections seront automatiquement annulées par le Tribunal de grande instance de PARIS.

Tout le monde se pose la question, comment François ASSELINEAU, qui ne manque pas une occasion de dire et de répéter qu'il connait tous les articles des traités européens et tous les articles de la Constitution, a-t-il pu à ce point méconnaitre les articles des statuts de l'association qu'il a créée (UPR).

+    +    +     +

 Cette affaire risque de se terminer devant la justice.

En effet, Monsieur Patrick RAMIREZ a voulu présenter une liste pour le nouveau Bureau national, mais en a été empêché car François ASSELINEAU a exigé que sa liste comporte 29 titulaires et 29 suppléants, ce qui n'était pas prévu par les statuts en vigueur à la date limite du dépôt des candidature le 04 novembre 2017.

Et surtout, Stépen DE BOER a lui aussi voulu présenter une liste pour le Bureau national pour les années 2017 - 2020, mais a été dissuadé par les exigences de François ASSELINEAU, qui a exigé le 27 septembre 2017, le dépôt d'une liste comportant 29 titulaires et 29 suppléants, ce qui n'était pas conforme aux statuts de l'UPR.

Bref, sauf erreur de notre part, Stéphen DE BOER a demandé à François ASSELINEAU de reporter l'élection du nouveau Bureau national prévu pour le 19 novembre 2017 et menace de tout faire annuler par la justice, si celui-ci passe outre sa demande.

D'après une avocate membre de l'UPR, François ASSELINEAU est furieux et particulièrement contrarié par cette situation anormale et spéciale.
+     +     +     +  

Bref, François ASSELINEAU risque de se retrouver dans l'embarras, car les nouveaux statuts doivent être votés par 3/5 des électeurs, c'est à dire par au moins 18 000 personnes, un résultat quasi impossible à obtenir.

D'après nos informations, François ASSELINEAU aurait décidé de consulter un - Grand avocat - spécialisé dans les questions électorales, mais il n'a pas encore réussi à en trouver un qui soit disponible pour plaider en justice contre ce qu'il appelle maintenant les " Constructifs " c'est à dire une sorte d'opposition interne qui demande sa démission, une opération conduite par un militant qui a été surnommé " passe partout ".




Stephen De Boer
pourrait saisir 
le Tribunal de grande instance de Paris 
pour demander l'annulation 
des élections du 19 novembre 2017


++++









    





 


1 commentaire:

  1. Je viens de perdre 30 mn à écouter ce guignol ! mais je voulais savoir de quoi il retourne...
    1ère vidéo, le type n'a strictement rien à dire, excepté qu'il a essayé d'entraîner Asselineau dans un piège. En effet, si jamais FA avait entamé une "discussion" il aurait été immédiatement accusé d'essayer d'empêcher le dépôt d'une candidature ! - Le type est candidat, très bien, il se déclare et fait son job. Il n'y a rien à "discuter" !
    2ème vidéo : MDR !! le type confond épicerie fine et parti qui a pour ambition de sortir le France du piège de l'UE, de l'euro et de l'OTAN. S'il veut monter une association d'assistanat pour les pauvres et les déshérités, c'est honorable, mais rien à voir avec notre parti politique.
    Il a bien étudié sa gestuelle et sa diction, mais j'ai vu récemment un docu sur Hitler, et ça m'a trop fait penser à lui !! si, si, regardez bien...
    Son programme est totalement hors sujet ; attaquer les USA, déstabiliser les USA !! je me roule par-terre de rire !! etc, la liste est trop longue...
    Et il s'y voit ?? Si l'ennemi n'a rien trouvé de mieux pour nous déstabiliser, il peut aller se rhabiller :-D
    Après, rien n'est parfait, il y a sûrement des améliorations à apporter à l'UPR, mais si je vous dis que ce type ne m'a pas convaincu, vous pouvez me croire !!! ha ha ha !!!

    RépondreSupprimer