Géo-localisation par Compteur.fr website statistics - Chargement Carte ...

vendredi 8 septembre 2017

Sophie Gourmelen et Vincent Gautronneau du journal Le Parisien ont été mis en examen sur plainte de Frédéric MOLINA

web stats


Sophie Gourmelen
Directeur de la publication du journal Le Parisien 
a été mis en examen pour diffamation publique
idem pour Vincent Gautronneau



Sophie Gourmelen
Directeur de la publication du journal Le Parisien 
a été mis en examen pour diffamation publique
Idem pour Vincent Gautronneau


Vincent Gautronnneau 
pigiste au journal Le Parisien
mis en examen en qualité de diffamateur
du valeureux Frédéric Molina

La Procureur Virginie Girard demande
le renvoi du pigiste Vincent Gautronneau 
devant le Tribunal correctionnel
pour être jugé en qualité de diffamateur

Le journal Le Parisien sous la signature du pigiste Vincent Gautronneau a organisé en septembre et octobre 2016, une campagne de presse contre le valeureux Frédéric Molina agent immobilier à Compiègne.

Au travers ces 4 articles, Monsieur Frédéric Molina a été accusé de destruction de biens en relation avec la mafia avec l’aide éventuelle du grand banditisme, ce qui est complètement faux.

Ces articles ont été écrit par le pigiste diffamateur Vincent Gautronneau.

Le pigiste diffamateur Vincent Gautronneau a illustré plusieurs de ses articles avec la photo d'une voiture brulée (voir ci-dessous), pour faire croire aux lecteurs que le valeureux Frédéric Molina avait été mis en examen pour avoir fait bruler des voitures ce qui est complètement faux.



Photo illustrant 
l'article du pigiste Vincent Gautronneau
mis en examen comme diffamateur
du journal Le Parisien dirigé par
Sophie Gourmelen

La voiture brulée appartenait à Monsieur Frédéric Molina, victime d'un incendiaire qui a mis le feu à sa voiture.

Monsieur Frédéric Molina a été mis en examen par suite d’une erreur de droit pour destruction de bien (une prise de courant à 5,50 Euros, un morceau de gouttière en plastique à 12,60 Euros et une porte à l’intérieur d’une maison.

Monsieur Frédéric Molina conteste ces fausses accusations portées contre lui par la dame Marie-Laure Ringler.

Le journal Le Parisien sous la responsabilité de Madame Sophie Gourmelen et du pigiste Vincent Gautronneau a publié ces fausses informations concernant Monsieur Frédéric Molina en joignant à ces articles la photo d’une voiture brulée, pour faire croire aux lecteurs que Monsieur Frédéric Molina fait bruler des voitures, ce qui est faux.

De sorte que le lecteur non averti a cru que Monsieur Frédéric Molina avait fait bruler des voitures avec l’aide de la mafia et la participation éventuelle du grand banditisme.

En fait il n’en est rien.

Monsieur Frédéric Molina a été mis en examen non pas pour avoir brulé une voiture ou des voitures, mais pour avoir détruit une prise de courant, un morceau de gouttière et une porte dans une maison, autant de fausses accusations portées contre lui par la dame Marie-Laure RINGLER, plus connu sur Compiègne sous le sobriquet de «  Tata culotte » en raison de son mode de vie un peu particulier.

Le valeureux Frédéric Molina estimant avoir fait l’objet d’une campagne de très graves diffamations, a porté plainte contre Sophie Gourmelen en sa qualité de Directeur de la publication du journal Le Parisien et contre le « pigiste » Vincent Gautronneau du journal Le Parisien, l’auteur des 4 articles.

Sophie Gourmelen la Directrice du journal Le Parisien et Vincent Gautronneau le « pigiste » du journal Le Parisien ont été mis en examen pour diffamation.

La Procureur de la République de Compiègne vient de prendre ses réquisitions : elle demande le renvoi de Sophie Gourmelen en qualité de Directeur de la publication du journal Le Parisien et du pigiste accusé d'être un diffamateur Vincent Gautronneau devant le Tribunal correctionnel pour y être jugés dans cette très grave affaire de diffamation.

La loi présume les accusés innocents.

Les accusés (Sophie Gourmelen et Vincent Gautronneau) seront donc prochainement jugés par le Tribunal correctionnel de Compiègne, dans cette affaire de fausses informations propagées contre le valeureux Frédéric Molina.

Affaire à suivre, au sujet de cette fine équipe de diffamateur présumés innocent pour le moment.

L'affaire sera jugée en décembre ou en janvier prochain.


Le valeureux Frédéric Molina 
dénonce une campagne de diffamateur
organisée par 
Sophie Gourmelen 
et le pigiste Vincent Gautronneau

Le pigiste Vincent Gautronneau
mis en examen comme diffamateur


Sophie Gourmelen 
mis en examen pour diffamation
explique le 12 septembre 2016 
vouloir publier
des contenus plus accrocheurs sur le plan local
Dommage pour le valeureux 
Frédéric Molina


Le valeureux Frédéric Molina 
appelle à un boycott 
du journal Le Parisien 


+++++



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire